Notes de lecture
Gabriela Mistral ? Qui est Gabriela Mistral ? Est-elle de la famille de Frédéric Mistral ? Non, elle est chilienne, de son vrai nom Lucila de María del Perpetuo Socorro Godoy Alcayaga. Gabriela, c’est pour l’archange et le poète Gabriele d’Annunzio. Mistral, c’est pour le vent. Le vent qui souffle ici, le vent qui descend la pente. On dit aussi, le vent qui rend fou. Lucila aime à la folie ce vent et la poésie. C’est étrange, de si loin ? Est-elle venue jusqu’ici ? Oui, mais plus tard. Plus tard ? Disons qu’elle a découvert la poésie de Mistral bien avant de pouvoir se rendre dans le Midi. Elle avait même fondé une revue féminine, Mireya, en hommage au poème Mirèio. C’est incroyable ! Je n’en avais jamais entendu parler. Pourtant c’est le premier écrivain d’Amérique Latine a avoir obtenu le Prix Nobel de Littérature. Mais il faut dire qu’elle reste peu connue en France. Vous me la conseillez donc ? Oui, mais pas seulement pour le vent d’ici. Je vous la conseille parce qu’à travers sa poésie si vous voulez ressentir la brûlure natale, la vie la mort entremêlées, la douleur de la perte, l’amour et la saudade, si vous voulez vous approchez un peu d’elle, femme et terre, du courant généreux, puissant, farouche qui parcourt sa poésie, et tant de choses encore, vous ferez œuvre de réciprocité.
  LA MINUIT  
Fine, la minuit.
J’entends les nœuds du rosier :
la sève pousse en montant vers la rose.  

J’entends
les rayures brûlées du tigre
royal : elles ne le laissent pas dormir.  

J’entends
la strophe de quelqu’un,
elle lui vient et croît dans la nuit
comme la dune.  

J’entends
ma mère endormie
avec deux souffles.
(C’est moi qui dors en elle,
à cinq ans).

  J’entends le Rhône
qui descend et me porte comme un père,
aveugle d’écume aveugle.  

Et puis je n’entends rien
sauf que je vais tombant
sur les murs d’Arles
pleins de soleil…

Gabriela Mistral
in Essart Traduit de l’espagnol Chili et présenté par Irène Gayraud éditions Unes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.