Notes de lecture

Don Quichotte, perplexe, médite dans sa cage sur le monde qui change et lui préfère sa folie

gravure d’ Alexandre Alexeïeff
 
.  
 » C H A P I T R E  X L V I I*
 
 
                      De l’étrange manière dont fut enchanté don Quichotte
                           de la Manche, avec d’autres événements fameux.
 
Lorsque don Quichotte se vit encagé de cette façon et placé sur le chariot, il se mit à dire :
          – J’ai lu bien des histoires de chevaliers errants et de forts graves, mais jamais je n’ai vu, ni lu, ni entendu dire que l’on menât les chevaliers errants de la sorte, avec le calme que nous promettent ces lents et paresseux animaux ; car ils sont toujours emportés par les airs avec une rapidité incroyable, enfermés dans quelque grise et obscure nuée ou portés sur un char de feu, ou bien montés sur un hippogriffe ou quelque autre bête semblable ; mais qu’on me mène à cette heure sur un char à bœufs, vive Dieu, j’en suis tout confus ! Peut-être la chevalerie et les enchantements doivent-ils suivre en notre temps une autre route que celle qu’ont suivie les temps anciens ; et il se pourrait aussi qu’étant nouveau chevalier dans le monde, et le premier qui ait ressuscité et tiré de l’oubli l’exercice de la chevalerie d’aventure, on ait aussi inventé depuis peu d’autres genres d’enchantement et d’autres manières de conduire les enchantés. « 
 
 
 
*Chapitre XLVII de
L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte De La Manche
de Cervantes
Extraits choisis par Jean Cannavagio
avec les illustrations d’Alexandre ALEXEÏEFF, génial graveur, illustrateur et réalisateur de films d’animation français d’origine russe
aux éditions des Syrtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.