Notes de lecture

Résister en dansant

De la dignité des gestes pour Nathan Phillips*   I. Souviens-toi des mains, sans gant et burinées par la vie. Regarde-les verser dans des tasses de fer blanc du café réchauffé sur le poêle, lever les barres croisées sur les poteaux de clôture, réparer des filets, bercer tes enfants. II.Rends hommage et prononce les noms des balayeurs et des pelleteurs, canneurs, cuisiniers de cafétéria, apprentis docteurs et veilleurs mortuaires. Esme, Dale, Margaret, David, Mike et Colleen. III.Accepte tous les cadeaux (tapis afghan crocheté ou l’argent d’un prix) avec humilité. La gratitude s’étale aussi facilement que du beurre ; l’indignité perdure. IV.Regarde les yeux d’une tortue. Admire l’encolure des cygnes. Etudie les battements d’ailes et les rythmes de la queue. Remarque comment les mamans loutres se baissent pour soulever les petits. Ecoute le vent d’automne, les arbres fléchir sans casser. Annonce le déploiement de chaque année sacrée comme le font les grenouilles du printemps. Apporte des bougies dans les cathédrales, de la poésie dans les prisons. V.Ne deviens pas bête descendue dans l’arène. Souviens-toi des mains indigènes qui tambourinaient, de l’homme qui se tenait calmement debout.  

*activiste amérindien omaha

  RESISTER EN DANSANT IKWE-NIIMI : DANCING RESISTANCE

traduit de l’anglais (Etats-Uunis) par Béatrice Machet

Kimberly Blaeser

éditions des lisières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.