Notes de lecture

Un hamster à l’école

Du premier jour jusqu’à ce jour, Nathalie Quintane n’a plus quitté l’école. Ce qui fait un paquet d’années. « 34 ans… non… si je compte la fac, 5 ans de plus… et le secondaire, 7 ans … et l’école, 5 ans… et la maternelle : + 2… 53 ans, que,  élève, étudiante, enseignante, je suis dans l’Education nationale. » L’école, elle connaît ; des deux côtés de la butte, des deux côtés du bureau. Prof de français au collège, un hamster à l’école, c’est elle, la petite bête qui, au besoin, fait tourner la roue dans la cage à vitesse grand V, pour oublier la cage. 53 ans dans la même boîte, ça fait un bail. Elle sait de quoi elle parle et on la croit, quand bien même on a quitté depuis longtemps cette boîte, même si fatalement, on y repasse un jour comme parent d’élève, on reste marqué à vie par la structure de la boîte. Elle le dit page 89 : « La structure, c’est la note. Les élèves sont notés parles profs, les profs sont notés par l’administrationde l’établissement et les inspecteurs,l’administration del’établissement et les inspecteurs sont notés par leurhiérarchie, la hiérarchie est notée par le ministèreà l’intérieur du ministère tout le monde est noté.
Le pays France lui-même est noté.
» La boîte, comme toutes les boîtes a connu l’évolution du management. Elle en a vu passer des circulaires, des réformes…c’est comme ça, qu’un beau jour, on passe de la connaissance à la compétence sans qu’on comprenne bien au juste ce que ça signifie. Mais aujourd’hui, tout le monde a compris. Plus besoin de dessin. De ton savoir, en fait, on s’en balance, mais pas de ta compétitivité, ça non, au contraire, sans elle, voie de garage. Tous les choix que tu fais, dit Nathalie Quintane, sont politiques. Le virus qui a contaminé toute la société ? La professionnalisation et ce qui se cache derrière, le management, la concurence, la rentabilité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.